Qu’est-ce que la REP ?

Qu’est-ce que la REP pour les huiles usagées ?

Qu’est ce qu’une REP ?

La REP (Responsabilité Élargie du Producteur) est un cahier des charges défini par l’État en termes de taux de collecte, de régénération, de communication.
L’objectif est notamment de collecter les huiles usagées et améliorer leur intégration dans l’économie circulaire.

Qu’est ce qu’une éco-contribution ?

C’est la contribution de l’acheteur d’une huile neuve au financement de son élimination ou recyclage. Cette éco-contribution est intégralement versée par les producteurs à l’éco-organisme dédié à la gestion des huiles usagées. Cet éco-organisme s’appelle CYCLEVIA.

Qu’est ce qu’une huile usagée ?

Les huiles minérales ou synthétiques, lubrifiantes ou industrielles, susceptibles de générer des huiles usagées, qui relèvent des usages suivants sont concernées et sont redevables d’une ECOCONTRIBUTION.

Qu’est ce qu’un éco-organisme ?

Un éco-organisme est une société de droit privé créée par les producteurs et distributeurs pour prendre en charge, dans le cadre de la Responsabilité Élargie du Producteur (REP), la fin de vie des produits qu’ils mettent sur le marché et remplir les objectifs fixés par l’état à la filière responsable des huiles usagées.

Qu’est ce que la filière REP ?

C’est la filière des entreprises liées à l’utilisation d’huile :
• Les producteurs
• Les détenteurs professionnels d’huiles usagées
• Les opérateurs de collecte de traitement (recyclage, régénération valorisation)
• Les collectivités territoriales qui gèrent les enlèvements et les collectes.

Quelles sont les responsabilités de la filière REP Huiles usagées ?

• Regrouper et coordonner les « metteurs sur le marché » de lubrifiants.
• Mettre en place et gérer une éco-contribution pour financer collectes et recyclages.
• Mener des études destinées à l’amélioration continue de la filière.
• Améliorer et faciliter la collecte réalisée par la filière pour la rendre plus efficace et plus complète sur l’ensemble du territoire français.
• Participer à l’économie circulaire.
• Promouvoir la régénération des huiles.
• Réduire la valorisation énergétique des huiles par l’incinération.